La vente à la découpe



La vente à la découpe, ou division de bien, consiste à vendre un bien immobilier divisé en plusieurs lots. Si vous êtes propriétaire d’un grand appartement ou d’une maison que vous souhaitez vendre, cette solution, qui permet notamment d’augmenter la rentabilité locative, peut vous intéresser.

Le principe de la division de bien
Si vous vendez un bien immobilier d’une surface importante, vous pouvez envisager de le diviser en plusieurs lots indépendants, vendus à différents acquéreurs. Une maison serait par exemple divisée en deux appartements, l’un au rez-de-chaussée, l’autre à l’étage. Et si cela est possible, un morceau de jardin serait vendu avec chacun des appartements créés.
Notez que selon la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain, appelée loi SRU, il n’est pas possible de créer un bien dont la surface serait inférieure à 14m2, dès lors qu’il est issu d’une division.

Les avantages de la vente à la découpe
La division d’un bien immobilier permet donc d’élargir le champ de la clientèle mais aussi d’augmenter la rentabilité locative. Enfin, le fait de devenir propriétaire de plusieurs biens plutôt que d’un seul permet de lisser les conséquences d’éventuels loyers impayés.

Le cas particulier d’un bien en copropriété
Si votre appartement fait partie d’une copropriété, la première étape est de vérifier le règlement de copropriété, pour savoir si la division de bien n’est pas interdite.

Si vous ne trouvez aucune mention vous empêchant de réaliser votre projet, faîtes appel à un géomètre, qui établira de nouveaux plans et inscrivez votre projet à l’ordre de la prochaine Assemblée annuelle (si elle vient de passer, vous pouvez convoquer une assemblée extraordinaire mais l’organisation de celle-ci sera à votre charge !).

Je vous remercie et vous dis à bientôt !